Syrie :Nous rejetons les bombardements impérialiste en Syrie ! Déclaration de l’UIT-QI

Frappes en Syrie : La France utilise pour la première fois ses missiles de croisière navals...

Sur ordre de l’ultra-réactionnaire Donald Trump, les États-Unis, la Grande Bretagne et la France ont lancé une attaque criminelle avec des missiles sur des lieux proches de la capitale Damas et de la localité de Homs en Syrie.Ces bombardement seraient soi-disant des représailles contre l’attaque chimique perpétrée par le dictateur Bashar al Assad à Duma.

Depuis des années, notre courant socialiste, l’UIT-QI, rejette la dictature de Bashar al Assad et ses actions de génocide sur le peuple syrien, dictature soutenue par le réactionnaire Poutine et le régime des Ayatollas d’Iran.

C’est pour cela que nous avons aussi condamné le bombardement aux armes chimiques d’Al Assad sur la ville de Duma il y a quelques semaines. Duma et les quartiers de la Ghouta subissent un siège féroce depuis 2013 et des bombardements constants. Le régime et ses alliés bombardent des hôpitaux et la population civile.

L’UIT-QI dénonce aussi l’intervention impérialiste permanente des États-Unis, conjointement avec l’OTAN et ses alliés des monarchies arabes pétrolières, et de l’état sioniste d’Israël. Ainsi, États-Unis et OTAN donnent l’aval à ces agressions militaires sur les peuples du Moyen-Orient, en Syrie, en Irak et particulièrement contre l’héroïque peuple palestinien.

Nous rejetons aussi le bombardement ordonné par Trump. Nous ne reconnaissons aucun droit à l’impérialisme, il ne peut prétendre « rendre justice ». L’impérialisme américain est le plus grand assassin de l’Histoire et a multiplié invasions et agressions dans le monde. Nous rejetons les déclarations hypocrites de l’ultra-réactionnaire Donald Trump qui parle « d’humanisme » et du « dictateur Al Assad ». Ce n’est pas la première fois que les États-Unis bombarde la Syrie pendant « une heure ».

Ses agressions des « gendarmes du monde » sont un « rideau de fumée »  pour cacher leur soutien à Al Assad ainsi qu’à la Russie et l’Iran. Depuis des années ils négocient et se mettent d’accord avec la Russie sur les actions militaires au prétexte  de « vaincre le terrorisme ». Ainsi, les « gendarmes du monde » soutiennent le dictateur qui depuis mars 2011 a vu son pouvoir mis en danger par des milliers de syriens qui sont sortis dans la rue pour exiger son départ.

D’autre part, Trump laisse le régime turque d’Erdogan massacrer le peuple kurde en Syrie, en accord avec les assassins Al Assad et Poutine.

Nous appelons tous les peuples du monde, toutes les organisations politiques, syndicales, étudiantes, et la gauche mondiale à exprimer son rejet du bombardement impérialiste. Nous appelons aussi à rejeter le régime d’Assad-Poutine et à se solidariser avec le peuple syrien.

Stop aux bombardements en Syrie !

Non aux missiles impérialistes !

Dehors les interventions militaire étrangères en Syrie !

À bas la dictature de Bashar Al Assad !

UIT-QI le 14-04-2018