France, États-Unis, à bas les crimes racistes et les violences policières !

#JusticeForGeorgeFloyd #BlackLivesMatter #JusticePourAdama

samedi 6 Juin, Paris, Champ de Mars

Paris le 7 juin

Par Griselda.

Le mardi 2 juin, entre 80 et 100 000 personnes se sont rassemblées devant le Tribunal de Grande Instance de Paris (20 000 selon les forces de l’ordre), dans le XVIIème arrondissement, à l’initiative du Comité La Vérité pour Adama. L’exigence des manifestants et manifestantes est simple : vérité et justice pour Adama Traoré. Vérité et justice pour ce jeune homme de 24 ans, tué par 3 gendarmes le jour de son anniversaire, à Beaumont-sur-Oise le 19 juillet 2016.

4 ans de procédure, 4 ans de mobilisation.

Depuis la mort d’Adama Traoré, plusieurs fausses expertises (2016, 2017, 2018) truffées d’incohérence ont conclu à un mort pour raison médicale, suite à des problèmes cardiaques. Pour ces soi-disant experts, le jeune homme de 24 ans serait mort d’avoir couru une quinzaine de minutes sous une forte chaleur et à cause de problèmes de santé.

Pour la justice, pour les gendarmes et leur avocat, la mort du jeune homme n’aurait donc rien à voir avec le plaquage ventral des gendarmes qui affirment eux-mêmes « on se trouvait à 3 dessus pour le maîtriser. » La justice refuse même de procéder à la reconstitution du crime, comme cela se fait fréquemment dans les instructions judiciaires.

La contre-expertise indépendante, réalisée à la demande de la famille Traoré, désigne pourtant « le plaquage ventral comme ayant causé la mort d’Adama Traoré » ( maître Yassine Bouzou, avocat de la famille).¹

Cela fait donc 4 années, que le comité la Vérité pour Adama, se mobilise contre l’impunité dont bénéficient les 3 gendarmes qui ont tué le jeune homme. Ces derniers sont à ce jour placés sous le statut de témoins assistés, et ne sont absolument pas inquiétés pour leur crime raciste.

Cependant le matin du rassemblement, la gendarmerie s’est rendue au domicile d’Assa Traoré, la sœur d’Adama. Dans la journée, le préfet de Police de Paris, Didier Lallement, a interdit la tenue du rassemblement sous prétexte de risques sanitaires.

Justice pour George Floyd, Adama et tous les autres !

Malgré l’interdiction du rassemblement, c’est une véritable marée humaine, avec plusieurs dizaines de milliers de jeunes, qui a afflué aux alentours du Tribunal de Paris. Ce rassemblement spectaculaire fait écho à la mobilisation noire, ouvrière et populaire, en cours aux Etats-Unis.

Comme le disait Assa Traoré en juillet 2019 : « L’affaire Adama a permis de mettre à nu un système répressif, autoritariste et violent. »² De nombreuses personnalités politiques sont venues apporter leur soutien, ainsi que des écrivains, chanteurs, acteurs et sportifs.

De nombreuses prises de parole ou de témoignage, ont dénoncé le racisme et les crimes racistes. La présence de certaines actrices ont été remarquées, notamment celle d’Adèle Haenel, ou de Maïssa Maïga qui a dénoncé le racisme dans le cinéma, la télévision, le théâtre français.

La présence de Camélia Jordana a été fortement saluée. Lors d’une émission télévisée, la jeune femme avait affirmé : « Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie », ce qui avait déclenché les foudres du ministre de l’Intérieur, et de l’extrême-droite française.

À bas les crimes racistes et les violences policières !

Tableau MCI

De nombreux rassemblements se sont déroulés, avec la présence d’une jeunesse déterminée à se mobiliser.

Mardi soir, plusieurs milliers de personnes se rassemblaient à Marseille près du Vieux Port, à Lille devant l’hôtel de ville, ou encore à Montpellier. Plusieurs centaines de personnes étaient également mobilisées à Lyon lundi soir, à Saint-Nazaire, ou encore à Grenoble.

Le lendemain soir plusieurs milliers de personnes manifestaient à Toulouse Place du Capitole. À Lille, plusieurs milliers de personnes se sont mobilisées pour le deuxième rassemblement consécutif. Alors oui, vive la mobilisation noire, ouvrière et populaire contre les crimes racistes !

Pas de justice, pas de paix !

Justice pour Adama !

Justice pour George Floyd !


¹https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/06/03/environ-20-000-manifestants-a-paris-lors-d-un-rassemblement-interdit-contre-les-violences-policieres_6041560_3224.html

²https://www.leparisien.fr/faits-divers/mort-d-adama-traore-le-j-accuse-de-sa-soeur-assa-20-07-2019-8120490.php