Conférence internationale de solidarité avec la révolution syrienne.

Conférence de soutien à la révolution syrienne à Istanbul 2015

Article de L’Internationaliste n°155 de juillet-août 2015

Les 11 et 12 juillet, une conférence de solidarité avec la révolution syrienne a eu lieu et elle s’est terminée sur un meeting. Des dirigeants révolutionnaires syriens y ont participé comme l’écrivain et dirigeant marxiste syro-palestinien Salameh Karleh, l’intellectuel et activiste reconnu Yassin Al Haj Saleh, tous deux poursuivis et emprisonnés par la dictature syrienne, qui vivent maintenant en exil.

Etaient aussi présents Manzour Atassi de la plateforme de Gauche Démocratique  ; Yasser Munif, universitaire de Boston de Red Global pour la révolution syrienne  ; un représentant du Mouvement de la Gauche du Liban  ; un dirigeant du GSI de France  ; Revoluzionesiriana.org (Italie)  ; des membres de la LIT-QI et pour l’Unité Internationale des Travailleurs – Quatrième Internationale (UIT-QI) des dirigeants du Parti Démocratie Ouvrière (IDP) de Turquie, de Lutte Internationaliste de l’état espagnol, du KRD allemand et Miguel Sorans, dirigeant de la Gauche Socialiste (IS) argentine en soutien inconditionnel à la révolution du peuple syrien pour la liberté et pour la fin du régime génocidaire du dictateur Al Assad, non à l’impérialisme et non à Daesh. Une déclaration à été écrite et des actions ont été décidées pour faire une campagne mondiale.

Vive la lutte héroïque du peuple syrien et la solidarité internationaliste  !

Istanbul les 11 et 12 juillet 2015

Traduit du site de l’UIT


Le GSI salue la conférence en
soutien à la révolution syrienne

Chers camarades, chers amis,

Nous ne pouvons rester les bras croisés face à la révolution en cours en Syrie.

Nous ne pouvons laisser le peuple syrien seul face à ses bourreaux.

Depuis le début, le régime syrien, l’état sioniste d’Israël, les monarchies du golf, les islamistes ont travaillé à confessionnaliser le conflit de classe en guerre civile sectaire. Il fallait à tout prix écraser, atomiser une révolution déterminante pour l’avenir des peuples de la région; en particulier pour les peuples kurde et palestinien.

Combattre la propagande pro Assad ou ceux qui réduisent ce conflit de classe et cette révolution à un soi-disant affrontement entre islamistes et Assad est vital pour rompre l’isolement et l’abandon dans lequel se trouve le peuple syrien!

Cette conférence, aussi modeste soit-elle, parce qu’elle se positionne clairement du côté de la révolution, rompant avec les discours défaitistes.

Cette conférence et les délégations présentes, en particulier de Syrie, démontre qu’il est possible d’agir, au delà de nos différences, de façon conséquente pour la révolution syrienne!

Pour une Syrie laïque, démocratique et socialiste:

Vive la révolution syrienne!